DSCTHK

DSCTHK, six consonnes pour Discothek, la version germanique de la discothèque. Le nom décalé de ce collectif résume l’objet même de son œuvre. Tout ici tourne autour de ça: la discothèque, le dancefoor, le clubbing. Un monde en soi. Le «discothéquisme», étape ultime de la fête, sous la forme d’une presque science.

Tantôt le duo en fait de la photographie. Des dancings, des boîtes, des night-clubs photographiés par dizaines, centaines. Mais de jour. Inventaire de façades vaseuses, hagardes, ou souriantes. Architectures et alentours. Chacune de ces photos interpelle notre regard, et pousse à interroger cette esthétique merveilleuse et désenchantée.

Tantôt le duo en fait des installations-performances. Alors, plus que la boule à facettes, c’est parfois la boisson qui joue le premier rôle. Dégustation de bières. Mais comment déguste- t-on de la bière dans un musée? Voyage au bout de la nuit…

Thibaut BLONDIAU (1973, diplômé d’ARTS² en 1997) est coordinateur à Jeunesse et Arts plastiques (JAP). Jérôme ANDRE (1972) travaille au Musée d’art contemporain du Grand-Hornu (MAC’s).
DSCTHK a notamment exposé à Thuin, Bruxelles (ISELP, Recyclart), Paris et Poitiers.