Sébastien LACOMBLEZ

Artiste numérique de formation, Sébastien Lacomblez ne montre cependant pas toujours des écrans, et même, pas souvent.

Son Optimum Parkᵀᴹ présenté en 2016 à Charleroi-Danses et au Palais de Tokyo (Paris) était une expérience collective entre le laboratoire et la rave party (« Vous serez guidé par le Système pour accomplir une série d’opérations. Le Système veut le meilleur pour vous. Préparez-vous à être Optimisé!»).

Dans Nouveaux Westerns, il présente une sorte de cabinet de curiosité du 21ᵉ siècle, l’esquisse d’un nouveau musée de la Nature: grande tapisserie à l’esthétique post-humaine, vitrines contenant une série de d’objets qui ne ressemblent peut-être pas à des objets. Naturels ou industriels? C’est assez beau, et mystérieux.

Quel rapport entre ces choses? On devine qu’il s’agit de chercher.

Né en 1983, diplômé d’ARTS² en 2009, vit à Bruxelles et travaille à Charleroi.